Infographie : Les paris sportifs à la Coupe du Monde 2018

Il y a quelques mois, la France était en ébullition après la grande finale opposant les Bleus à l’épique Croate. Vous avez sans doute bien fêté cette deuxième étoile, surtout si vous faites partie de l’immense majorité des parieurs français qui ont placé leur mise sur notre équipe nationale. On le répète sans cesse : l’affect ne doit pas entrer en compte dans un pari… mais on fera une exception pour cette fois-ci (pour être honnête, le chauvinisme nous aurait empêché de placer le moindre euro sur la Croatie ce jour-là).

Maintenant que la Coupe du Monde est terminée depuis quelques temps et que nous avons remis les pieds sur terre (mais avec une deuxième étoile au maillot), il est temps de jeter un regard en arrière. Des statistiques intéressantes, récoltées par SportyTrader, mettent en lumière le comportement des parieurs durant la CDM.

Quel est le profil type d’un parieur de la CDM ? Combien de personnes ont parié ? Combien d’argent a été misé ? Dans cet article, nous revenons en détail sur quelques chiffres clé de l’événement sportif le plus suivi en France !

Qui est le parieur type lors de la Coupe du Monde ?

La Coupe du Monde est l’un des rares événements culturels à intéresser un éventail de personnes aussi large. Jeunes, vieux, hommes femmes, enfants… beaucoup de français se passionnent pour le parcours des Bleus même s’ils ne s’intéressent habituellement pas forcément au football.

Côté paris sportifs, on retrouve néanmoins une certaine sur-représentation de personnes du même profil : mêmes personnes qui suivent régulièrement la scène française ou européenne de football et qui a déjà l’habitude de parier. Voici le profil type du parieur lors de la coupe du monde :

  • Un Homme
  • 35 ans
  • Célibataire

Ce parieur, dont le profil type n’étonne personne, mise un peu plus de 10€ en moyenne et a fait du mobile sa plateforme de prédilection. Il parie dans 2 cas sur trois en pré-match et se concentre sur le pari le plus basique : le 1N2 (Équipe 1 gagne / Match nul / Équipe 2 l’emporte).

La coupe du monde 2018 en quelques chiffres

Vous vous en doutez certainement, un événement aussi important que la Coupe du Monde donne lieu à des millions de paris, et c’est l’occasion idéale pour découvrir les chiffres fous qui en découlent !

Parlons peu, parlons pognon ! Au fil de la compétition, ce n’est pas moins de 17 milliards d’euros qui ont été dépensé, soit une moyenne de 270 millions d’euros par rencontre. Néanmoins, chaque match n’a pas généré autant de ferveur de la part des parieurs. Évidemment, c’est la grande finale qui a regroupé le plus de mises avec 7% de tous les paris effectués pour France-Croatie.

Les français ont d’ailleurs été particulièrement dépensier pendant cette coupe du monde, puisque La Française des jeux a enregistré plus de 32 millions d’euros de chiffres d’affaire pour la finale de cette Coupe du Monde. Des mises globalement rentables pour les parieurs qui ont parié à 80% pour la France pour empocher un total de 52 millions d’euros de gains.

Découvrez notre classement des meilleurs sites de paris sportifs