3 astuces pour rendre vos paris sportifs profitables

Vous souhaitez limiter le facteur chance lié à vos paris sportifs mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Voici 3 astuces à suivre pour augmenter la rentabilité de vos paris sur le long terme !

1. Choisissez un sport que vous connaissez bien

Lorsque vous pariez avec un ami, vous le faites parce que vous estimez que vous maitrisez assez bien votre sujet pour prendre ce risque. La logique est la même pour les paris sportifs !

En effet, s’il est possible de miser sur des dizaines de sports différents, seuls quelques-uns vous permettront de pouvoir générer des gains sur le long terme.

Si vous décidez par exemple de miser sur un joueur de tennis parce qu’il a la réputation d’être bon, mais que vous ignorez qu’il existe différentes surfaces de jeu au tennis (terre battue, dur, gazon, etc.) qui peuvent influer sur ses résultats, votre pari pourrait s’avérer moins intéressant que prévu.

Pour éviter d’être surpris, misez seulement sur un sport dont vous maitrisez les règles et les paramètres.

2. Utilisez les données à votre disposition

Les données vous seront très utiles pour compléter vos connaissances dans un sport et vous aideront à rendre votre pari profitable.

Celles relatives aux blessures et aux expulsions des joueurs sont par exemple précieuses dans les sports collectifs, et pourront donc vous éviter de parier sur une équipe dont les meilleurs joueurs sont absents.

Il est aussi primordial de prendre en considération l’enjeu des matchs, en regardant les classements des équipes.

Si vous choisissez par exemple de miser sur une victoire de Monaco à Porto en Ligue des Champions, mais que vous ne tenez pas compte du fait que Monaco sera éliminé de la compétition quel que soit le résultat du match, cela risque fortement d’avoir des conséquences négatives sur le résultat de votre pari.

En effet, les joueurs de Monaco n’auront pas la même motivation que d’habitude, et l’entraineur pourrait profiter d’un tel match pour reposer certains de ses joueurs cadres.

Pensez alors à vous servir des nombreux outils à votre disposition tels que les blogs de pronostics ou les sites de statistiques dans le sport qui vous intéresse.

3. Calculez les probabilités de résultat

Une fois ces informations prises en compte, rien de tel qu’une formule mathématique (simple) pour vous conforter dans votre choix de pari.

La formule [(1/cote) * 100] vous donne la possibilité de calculer le pourcentage de chances que le bookmaker attribue à un résultat.

Prenons pour exemple le match Real Madrid – PSG du 14 février prochain.

Ici, la cote du Real Madrid est fixée à 2.15 sur PMU, ce qui signifie que selon le calcul [(1/2.15) * 100], les bookmakers pensent que le Real Madrid a 46.5% de chances de gagner le match.

Si de votre côté vous estimez que cette équipe a plus de 48% de chances de l’emporter, alors votre pari sera intéressant.