Le petit glossaire pro des paris sportifs

Vous vous passionnez de plus en plus pour les paris sportifs, écumez les sites et forums spécialisés mais ne comprenez pas toujours ces termes et autres acronymes barbares employés par les joueurs ? Ce petit glossaire est fait pour vous !

Bankroll : il s’agit tout simplement du budget que vous souhaitez consacrer à vos paris sportifs. Si on était dans le milieu de la bourse, on parlerait de « portefeuille ».

Yield : C’est un indice qui traduit  la rentabilité d’un parieur. Pour ce faire, on calcule le rapport de la balance nette sur les fonds misés. Si un parieur a par exemple un yield de 20 %, cela veut dire qu’en moyenne, pour 100 euros misés, il a récupéré 120 euros, soit 20 euros de bénéfices.

Over 2.5 : cela signifie qu’il s’agit d’un pari« plus de 2.5 buts ». Pour que ce pari soit gagnant, il faut donc qu’il y ait au moins trois buts au cours du match visé. Il s’agit d’un pari courant, présent chez tous les bookmakers.

Under 2.5 : à l’inverse, cela signifie donc qu’il s’agit d’un pari « moins de 2.5 buts ». Pour que ce pari soit gagnant, il faudra alors qu’il y ait moins de trois buts inscrits dans la rencontre en question.

G/G : c’est l’abréviation de Goal/Goal. Elle est relative aux paris « les deux équipes marquent ». Pour que ce pari soit gagnant, il faut donc que les deux équipes marquent au moins un but au cours de la rencontre.

DNB : il s’agit de l’abréviation de « Draw No Bet », soit, en français : « remboursé si nul ».

1 to nil : dans ce type de pari, vous misez sur le fait que l’équipe évoluant à domicile va non seulement s’imposer mais également ne pas encaisser le moindre but. A ces deux conditions seulement, le pari sera gagnant.

HT ou FT : HT est l’abréviation anglaise de « Half-Time » qui signifie « mi-temps » quand FT est l’abréviation de « Full-Time » se traduisant par « fin de match ».

H-1 : Ici, H signifie « handicap ». Dans ce cas précis, l’équipe concernée par ce sigle part avec un handicap d’un but au coup d’envoi. Si vous misez donc de la sorte, il faudra que l’équipe en question gagne par au moins deux buts d’écart pour que vous remportiez la mise. On peut également bien sûr trouver des handicaps plus élevés suivant la même logique (H-2, H-3).

-1 AH : Plus rare, il est parfois également possible de retrouver le « asian handicap ». Ce type de pari signifie que vous gagnez si l’équipe visée gagne par au moins deux buts d’écart, mais que votre mise est malgré tout remboursée si cette même équipe ne gagne qu’avec un but d’écart.