Basketball – Qui sera élu MVP cette année ?

En cette fin de saison de NBA, la course au titre MVP est plus que jamais lancée. Si l’an passé la nomination de Stephen Curry n’avait pu souffrir d’aucune sorte de contestation, cette année il pourrait y avoir match entre Russell Westbrook (Oklahoma City) et James Harden (Houston Rockets).

Westbrook, vraiment haut dessus niveau stats ?

Pour beaucoup, Westbrook est l’incontestable favori puisqu’il finit meilleur marqueur de la saison, fait preuve d’une grande régularité avec pas moins d’un triple-double tous les deux matchs, et démontre d’une grande polyvalence. De quoi laisser dire à ses admirateurs qu’il a survolé les débats cette saison.

Pour d’autres, on en fait un peu trop avec Westbrook au vu des statistiques assez similaires de James Harden. Certes ce dernier prend moins de shoots, donc marque un peu moins, prend également un peu moins de rebonds, mais il réalise davantage de passes tout en faisant preuve d’une meilleure adresse dans le jeu et au lancer franc. Par ailleurs, les défenseurs d’Harden arguent que si Westbrook a de meilleures statistiques, le joueur de Rockets a gagné lui pas moins de 10 matchs de plus que son concurrent au titre de MVP.

L’implication dans leur équipe respective et le parcours de cette dernière

Certains considèrent que si Houston a construit une équipe séduisante autour d’un meneur de jeu, Okhlaoma a eu elle la lourde tâche d’encaisser le départ de Durant à Golden State, et fut malgré tout incroyablement tenue à bout de bras pas par un Westbrook qui parvint à les qualifier pour les play-off. Peu de joueurs en aurait été capable, c’est incontestable…

Certes, mais personne n’attendait les Rockets aussi haut répondent d’autres, et Harden a par son étonnant niveau de jeu affiché considérablement facilité la tâche des siens. Dès lors, la question se pose, est-il plus impressionnant de mener une équipe faible vers un bilan correct ou bien de mener une équipe sans star sur le podium de la conférence Ouest et surtout, d’en faire une des meilleures attaques de l’histoire de la League ?

Le style

Westbrook est clairement l’option prioritaire de son équipe dans les phases offensives, capable de faire jouer autour de lui et de créer des actions de toute pièces, y compris quand il n’est pas au meilleur de sa forme, il sait toujours faire briller ses coéquipiers.

Même son de cloche de côté des admirateurs d’Harden qui souligne sa capacité à tirer vers le haut son 5. Une adaptation de jeu assez impressionnante d’ailleurs, pour ce nouveau meneur qui a parfaitement réussi la transition entre son ancien statut de scorer et celui désormais de playmaker. Aucun joueur n’aurait amené plus de points sur ses passes que lui cette saison. Seuls deux d’ailleurs dans l’histoire sont parvenus à faire mieux que lui sur une saison, des certains Steve Nash et Magic Johnson…

Alors, au vu de tous ces éléments, le challenger James Harden pourra-t-il faire déjouer les pronostics et arracher le titre de MVP au nez et à la barbe du favori Russell Westbrook ?