Le championnat du monde de Handball

Nous sommes en plein dedans ! Sport de plus en plus plébiscité par les parieurs, il est certain que ce Mondial de hand va être suivi par bon nombre de joueurs à l’affut d’un beau coup à réaliser ! Si vous n’avez pas encore osé vous pencher sur le handball pour étancher votre soif de paris, voici quelques éléments qui pourraient vous aider à y voir plus clair !

Les favoris

N’y allons pas par quatre chemins, nos Français sont les grandissimes favoris du tournoi. Les Experts sont en effet les tenants du titre après l’avoir glané en 2015 devant les Qataris en finale, et restent sur une autre finale, perdue cette fois, aux Jeux Olympiques de Rio.

Ils détiennent par ailleurs le record de victoires dans la compétition, soit 5 titres depuis 2001. Et pour couronner le tout, nous jouons à domicile !

Les deux autres médaillés olympiques que sont le Danemark – champion olympique- et l’Allemagne, respectivement premier du groupe D e second du groupe C, peuvent logiquement prétendre à rééditer leurs belles performances de Rio.

Pour ce qui est des outsiders derrière ce trio de tête, on ne comptera peut-être pas sur le Qatar qui, malgré sa très belle armada de joueurs naturalisés et son statut de vice-champion du monde en titre, déçoit depuis le début de la compétition. On misera donc davantage sur l’Espagne, finaliste du dernier euro et sur la Pologne et la Croatie, trois nations en tête de leur groupe respectifs et impressionnantes depuis le début de la compétition.

Les joueurs

La grande star de ce Mondial pourrait être la perle scandinave du PSG, le Danois Mikkel Hansen.

Mais les Experts ne seront pas en reste avec leurs plus grands joueurs évoluant eux aussi sous les couleurs du PSG, parmi lesquelles Luc Abalo, Nikola Karabatic, Daniel Narcisse, sans oublier l’éternel dernier rempart : Thierry Omeyer.

Toujours dans le club de la capitale, on surveillera également de près les performances du virevoltant ailier gauche allemand Uwe Gensheimer, actuellement meilleur du championnat avec 91 réalisations.

Enfin, quelques autres pépites seront également à suivre, comme le géant arrière hongrois Nagy et ses 2 mètres 10, le puissant gaucher Macédonien Lazarov où l’Espagnol Valero Rivera qui laissa de beaux souvenirs chez nous, du côté de Nantes.

L’innovation du tournoi

Ces Championnats du Monde de Handball de 2017, resteront dans l’histoire comme ceux qui ont vu l’avènement d’une nouvelle règle. Il est en effet désormais rendu possible à chaque équipe de pouvoir se passer de son gardien en phase d’attaque pour lui substituer un joueur de champ supplémentaire. Cela permet certes à l’équipe de bénéficier d’une supériorité numérique, mais l’expose par ailleurs à des tirs lointains en cas de perte de balle.

Faîtes vos jeux, le spectacle, est donc plus que jamais garanti !