Les différentes stratégies de paris combiné

Le pari combiné est une option très plébiscitée par les parieurs sportifs, il permet de voir sa côte globale s’envoler et d’espérer toucher le jackpot avec parfois des investissements minimes. Le problème réside évidemment dans le fait que plus le nombres de paris est élevé, plus le gain potentiel est grand, certes, mais plus le risque de perdre l’intégralité de la mise augmente dans la mesure où un seul pronostic erroné peut vous faire perdre l’intégralité du combiné. Quelles sont donc les meilleures méthodes de jeu à adopter pour les paris combinés ?

Le long combiné de petites côtes

Cette stratégie est assurément la plus répandue parmi les joueurs. Elle part du postulat que si une petite côte recèle de larges chances de gagner, en les multipliant entre elles le risque de perte restera relativement faible quand les gains potentiels seront cette fois-ci beaucoup plus intéressants. Cette option permet donc de gagner potentiellement beaucoup d’argent en ne misant que sur des favoris, ce que le pari simple ne permet pas. Si vous optez pour cette technique, le meilleur compromis repose donc sur le fait de miser une somme assez conséquente sur peu de match, 4 ou 5, de façon à chercher à optimiser votre capital en vous appuyant sur des favoris, le tout sans trop vous exposer aux risques de faux pas de l’un d’entre eux.

Les longs combinés parallèles

Suivant la même logique que le précédent, ce type de stratégie suppose cette fois-ci de réaliser plusieurs combinés en parallèle en en changeant à chaque fois un voire deux résultats. On misera cette fois sur des côtes parfois un peu plus élevées que dans le cas précédent mais en diminuant les mises. Les risques supplémentaires que vous consentez ainsi à prendre en optant pour de plus grosses côte, se retrouvent compensés par les combinés parallèles qui ont prévu quelques variations possibles sur certains résultats.

Une grosse côte boostée par des petites côtes

Si vous sentez vraiment un outsider à la côte élevée se montrer capable de créer la surprise, cette technique peut vous permettre de gonfler encore davantage sa côte sans prendre beaucoup de risques supplémentaires. Pour ce faire, vous combinez la grosse côte en question avec deux ou trois petites côtes assez sûres, de quoi la faire grimper de façon exponentielle.

Coup double

Il s’agit sans doute d’une des stratégies les plus risquées mais qui peut naturellement très bien payer. Le but est ici d’associer deux côtes élevées pour en faire une « super côte » relative à seulement deux matchs. Il est préférable d’opter pour une telle option lors de matchs de coupe où les surprises sont monnaies courantes. Si vos outsiders « perf », une très jolie plus-value vous attend même si votre investissement de départ s’est montré relativement raisonnable.