Phases de poules de la Ligue des Champions : les matchs des 6 et 7 décembre !

Les matchs du 7 Décembre :

– Bayer Leverkusen / AS Monaco
– Olympique Lyonnais / FC Séville

L’analyse d’Oliv :

Le groupe E a déjà rendu son verdict au moment de voir s’affronter les Monégasques, assurés de terminer premier, et les Allemands de Leverkusen, tout aussi assurés de finir second. Le match sera don dénué d’enjeux sportifs entre ces deux équipes déjà qualifiées pour les huitièmes de finale. Ce sera l’occasion de laisser aux repos de nombreux cadres du côté de la Principauté puisque ne seront pas présents Falcao, Bernardo Silva, Fabinho, Glik ou encore Sidibé. De quoi laisser poindre la perspective d’une défaite pour Monaco ? Pas forcément. Primo parce que l’effectif à la disposition de Jardim est pléthorique et ne manque pas de joueurs de talent pour pallier ces absences. Segundo parce que les Allemands accusent un piètre état de forme en affichant une pâle neuvième place en Bundesliga et restent sur un match nul et deux défaites quand les Monégasques enchaînent les performances éblouissantes en Ligue 1 – encore 5 buts infligés à Bastia ce week-end – et figurent en seconde place du championnat. Tercio, parce que Monaco est invaincu en 5 matchs face à leur adversaire du jour (3 victoires et 2 matchs nuls). On penchera donc sur un partage des points.

Côté Lyonnais, à l’inverse, l’enjeu sera de taille, puisque l’objectif sera d’arracher une qualification aux dépens de leur adversaire, le FC Séville. « Arracher » oui, car personne ne croyait les Lyonnais être encore en course à une journée de la fin à l’issue des matchs allers. Mais un bon nul obtenu à Turin et une victoire acquise à Zagreb, quand les Sévillans tombaient dans le même temps à domicile face à la Juve, ont permis aux hommes de bruno Genesio d’entretenir le rêve. Pour cela, il leur faudra battre par au moins deux buts d’écart le troisième de Liga. Difficile, mais pas impossible. Les Rhodaniens pourront s’appuyer notamment sur le retour en forme de Mathieu Valbuena, la solidité au milieu du duo Gonalons-Tolisso et sur leur inévitable buteur Lacazette, pour espérer arracher cette qualification dans un Parc OL en fusion. La défaite ce week-end à Grenade des Sévillans pourrait bien constituer un motif d’espoir supplémentaire.

Le verdict :

– Match nul entre le Bayer Leverkusen et l’AS Monaco
– Victoire de l’Olympique Lyonnais par deux buts d’écart face au FC Séville

La meilleure côte pour le prono d’Oliv : 3,65 x 5,70 = 20,81 sur Winamax

Gains potentiels pour une mise de 10 euros : 208,10 euros

Les matchs du 6 Décembre :

– PSG / Ludogorets Razgrad
– FC Bâle / Arsenal
– Benfica / Naples
– Dynamo Kiev / Bekistas
– FC Barcelone / Borussia M’Gladbach
– Manchester City / Celtic Glasgow
– PSV / Eindhoven / FC Rostov
– Bayern Munich / Atletico de Madrid

L’analyse de Steph

Pour cette sixième et dernière journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions, nous partirons sur un combiné total ! De quoi espérer un gain substantiel pour appréhender au mieux les fêtes de fin d’année avant de retrouver la plus prestigieuse des coupes européennes l’année prochaine !

Le PSG a fait le plus dur en obtenant le nul 2 partout sur la pelouse de l’Emirates il y a quinze jours. Il ne restera plus qu’à disposer de l’humble formation bulgare pour s’assurer la tête du groupe A. Bien que l’inattendue humiliation 3 buts à 0 à Montpellier ce week-end les aura certainement tancé, on ne les voit trembler dans ce rendez-vous décisif et largement à leur portée.

Dans le même temps, les Gunners d’Arsenal espéreront un faux pas parisien au moment de se déplacer à Bâle. Ils joueront assurément leur va-tout face aux Suisses pour ne pas avoir à nourrir de regrets et devraient logiquement s’imposer vu leur forme du moment.
Dans le groupe B, le seul où il reste un véritable suspens quant aux futurs qualifiés, le Benfica, impérial dans son antre, devrait s’imposer face à des Napolitains sui souffrent de leur absence de buteur providentiel depuis la blessure de Milik. Dans le même temps, on verrait bien le Dynamo et Bekistas se neutraliser dans le froid ukrainien.

Dans le groupe C, on misera à l’évidence sur les deux ogres, le FC Barcelone et Manchester City, qui accueilleront respectivement le Borussia M’Gladbach et le Celtic Glasgow.

Enfin, les matchs du groupe D pourraient bien s’avérer les moins lisibles. On se laissera tenter par la victoire du PSV Eindhoven qui, le cas échéant, arracherait à l’expérience sa qualification en Europa League en subtilisant la troisième place du groupe à leur adversaire du jour, le FC Rostov, novice dans la compétition. De l’autre, on verrait bien le choc sans enjeu opposant le Bayern Munich à l’Atletico, tourner à la faveur des Allemands, difficilement prenables à l’Allianz Arena.

Le verdict :

– Victoire du PSG contre Ludogorets Razgrad
– Victoire d’Arsenal à Bâle
– Victoire de Benfica contre Naples
– Match nul entre Dynamo Kiev et Bekistas
– Victoire de Barcelone face au Borussia M’Gladbach
– Victoire de Manchester city contre le Celtic
– Victoire du PSV Eindhoven face à Rostov
– Victoire du Bayern contre l’Atletico

La meilleure côte pour le prono de Steph : 1,10 x 2,20 x 2,40 x 3,30 x 1,30 x 1,29 x 1,62 x 1,58 = 82,27 sur Unibet

Gains potentiels pour une mise de 10 euros : 822,70 euros