Bien débuter dans les paris Rugby

A mesure que le rugby a gagné en popularité depuis une quinzaine d’années, ce sport est devenu de plus en plus plébiscité par les parieurs. S’il demeure encore pourtant relativement sous-exploité, le pari rugby pourrait bien rajouter une corde à votre arc de parieur !

Les singularités du pari rugby

Au rugby, plus peut-être que partout ailleurs, le fait de jouer à domicile constitue un facteur déterminant dans l’issue d’une rencontre. Les stades des équipes qui accueillent se révèlent être autant de bastions défendus corps et âmes et particulièrement difficiles à prendre. Cette vérité l’est plus que jamais dans le Top 14 où le club de Bayonne par exemple, lors de la saison 2011/2012, a terminé à la douzième place du classement en ne concédant que deux défaites dans son antre au cours de l’exercice !
Cette particularité, associée au fait que les matchs nuls sont assez rares, en font une discipline à appréhender de façon assez similaire que le basket pour les parieurs.
Ainsi, les paris les plus intéressants vont donc porter sur les prévisions d’écart de points de victoire entre les deux formations.
Mais les comparaisons avec le basket s’arrêtent là puisque les facteurs à prendre en compte pour déceler les écarts probables entre les équipes diffèrent complètement.
En Rugby, l’analyse des conditions météorologiques va par exemple prendre une place importante. La pluie rendra la tâche plus compliquée aux équipes affectionnant les relances à la main alors que la pelouse grasse favorisa les équipes bénéficiant d’un demi d’ouverture à l’aise dans le jeu au pied. Connaître les atouts des différentes formations s’avère donc dans de tels cas, un atout majeur pour le parieur.
Par ailleurs, les matchs de rugby mobilisent une dépense d’énergie plus importante encore que dans d’autres sports. L’accumulation des rencontres et les calendriers serrés revêtent alors ici une importance toute particulière. Penchez-vous donc avec minutie sur ces calendriers et observez notamment les périodes de matchs internationaux qui pénaliseront fortement les effectifs constitués d’un grand nombre de joueurs évoluant en équipe nationale.

Quels sont les matchs à privilégier ?

Si vous débutez, focalisez-vous sur les rencontres de Top 14 ou de H Cup, des matchs fortement médiatisés dont il vous sera aisé de récolter des informations et des commentaires en amont : les formes du moment, les joueurs absents, les enjeux et motivations, etc… Autant d’éléments qui vous permettront de jauger l’écart entre les deux équipes et d’ajuster votre évaluation de celui-ci.
En revanche, pour vos débuts, évitez les derbys, qu’ils soient nationaux ou internationaux. En effet, au rugby, les rivalités constituent un facteur psychologique de premier plan et ces matchs sont régulièrement sujets aux plus grandes surprises. Galvanisés de chaque côté, les joueurs rendent souvent ces rencontres inattendues et leur pronostic n’en demeure que plus difficile.
Commencez donc votre expérience de parieur sur le rugby par des rencontres plus lisibles et exercez-vous à jauger les écarts de victoire, la clef du succès réside assurément ici !