N’Golo Kanté

Son profil

S’il fallait résumer N’Golo Kanté en deux mots, ce serait « infatigable » et « omniprésent ». Le milieu français s’inscrit assurément dans la lignée des joueurs de l’entrejeu qui ne sont pas forcément spectaculaires mais diablement précieux pour le collectif, à l’image de ses illustres prédécesseurs Didier Deschamps ou Claude Makelele. N’Golo est partout, il récupère, couvre, relance, tacle, se replie, compense… Son impressionnant volume de jeu est assurément la principale qualité qui pousse actuellement toutes les grandes écuries européennes à se l’arracher.

Son parcours

Né à Paris, le jeune binationale franco-malien fait ses premières armes à Suresnes, où très vite ses prédispositions naturelles poussent ses entraîneurs à le surclasser. Ses performances ne tardent pas à alerter d’autres clubs plus importants et l’US Boulogne le fait signer un contrat amateur en 2010, lui offrant ainsi la possibilité de continuer sa progression en CFA 2 avec l’équipe réserve. Il rejoint ensuite très vite l’équipe première et s’impose immédiatement en tant que titulaire au sein de la formation qui évolue alors en National.

Celui qui a alors déjà vingt-ans et qui n’a pas encore connu le niveau professionnel, se voit offrir cette opportunité par le Stade Malherbe de Caen avec qui il signe un contrat de trois ans en 2013. Il se révèle immédiatement en terre normande et devient un des principaux artisans de la montée du club en Ligue 1 avec une première reconnaissance du milieu : une nomination dans l’équipe-type du championnat lors des Trophées UNFP.

La saison 2014-2015 est donc synonyme pour N’Golo de découverte du plus haut niveau. Après avoir séduit la Ligue 2 pour sa première saison à ce niveau, le jeune milieu va véritablement éclabousser de son talent la Ligue 1, à l’image de Franck Silvestre qui voit un lui un potentiel susceptible de surpasser le grand Makelele.

Une statistique parle pour lui à la fin de l’exercice : il est le joueur qui a le plus taclé dans les cinq grands championnats européens !

A l’été 2015, tout le monde s’arrache donc l’étoile montante, de Marseille à Lyon en passant par plusieurs clubs anglais, et c’est finalement dans l’un d’eux, le méconnu mais ambitieux Leicester City, que N’Golo signe pour huit millions d’euros.

Ce nouveau départ outre-Manche ne freinera pas l’irrésistible ascension du français, qui après avoir ébloui chaque échelon du championnat français, conquiert l’Angleterre en étant élu après douze matchs, meilleur recrue de Premier League.

Le joueur va alors contribuer largement à l’incroyable épopée de Leicester qui remportera le titre dans ce que l’on considère comme le championnat le plus difficile au monde. Une contribution à tel point reconnue que N’Golo figurera dans la très prestigieuse short-list des nommés pour le titre de meilleur joueur de l’année, finalement remportée par son coéquipier Ryad Mahrez. Aboutissement de sa fulgurante progression et de son invraisemblable saison, N’Golo se voit ouvrir les portes de l’Equipe de France par Didier Deschamps en mars 2016.

Pourquoi parier sur Kanté

D’année en année, N’Golo ne cesse de surprendre. Un titre inespéré en club et une intégration éclair avec les Bleus, un but pour sa seconde sélection tricolore face à la Russie le jour de son anniversaire, de superbes performances livrées depuis le début du tournoi… N’Golo ne semble pas nous laisser au bout de nos surprises. Alors pourquoi ne pas parier sur le fait qu’il bouclera son incroyable année par un but en demi-finale ?

Photo by Dim50 (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons