Benoit Costil

Son profil

Benoit Costil est un gardien complet. Sa grande taille et son physique athlétique en font un portier excellent dans les sorties aériennes, mais son envergure impressionnante et ses très bons réflexes ne le laissent pas en reste dans les face à face.

Son Parcours

Benoit intègre le centre de formation du Stade Malherbe de Caen dès l’âge de sept ans. Il impressionne dans chacune des catégories de jeunes et acquière peu à peu le statut de grand espoir au sein du club et même au-delà, puisqu’il est sélectionné dans différents équipes de France de jeunes. Il réalise ses grands débuts avec les professionnels en 2005, à dix-huit ans, lors d’un match de Ligue 2 face au Stade de Reims. Ses bonnes performances le mènent progressivement vers une place de titulaire eu sein de l’équipe normande à partir de 2007, année où le club finit second de Ligue 2 et glane ainsi son ticket pour la montée dans l’élite du football français.

Sa place de titulaire se retrouve compromise par cette nouvelle dimension prise par le club qui hésite alors à confier ses buts à un gardien si peu expérimenté. Benoit sera donc prêté au Vannes OC pour s’aguerrir davantage en tant que premier gardien d’une formation de Ligue 2. A son retour de prêt concluant, Caen lui préfère malgré tout Alexis Thébaux ce qui pousse le jeune gardien à signer son premier contrat hors de sa ville natale en s’engageant pour le Cs Sedan-Ardennes, toujours en Ligue 2. Benoit affirme son talent dès sa première année dans les Ardennes en jouant l’intégralité des matchs de championnat et en étant élu « Sedanais de l’année » par les supporters. Sa seconde saison avec Sedan sera celle de sa confirmation au plus haut niveau avec l’obtention du titre de meilleur gardien de but de Ligue 2 lors des trophées UNFP.

Il est alors temps pour Benoit de passer un cap et d’enfin s’imposer dans un club de Ligue 1. C’est ainsi qu’il paraphe durant l’été 2011, un contrat de trois ans avec l’ambitieux Stade Rennais. Le jeune portier parvient immédiatement à s’adapter au plus haut niveau et honore les espoirs placés en lui par le club breton en réalisant une saison pleine, au cours de laquelle il connaitra notamment sa première coupe d’Europe en disputant la Ligue Europa.

Continuant sa progressive ascension vers les sommets, il contribue largement la saison suivante aux beaux parcours en coupes des Rennais, qui échoueront à chaque fois en finale, contre Saint-Etienne en Coupe de la Ligue et contre Guingamp en Coupe de France.

Désormais reconnu par les observateurs comme un des tout meilleurs gardiens de l’Hexagone, Benoit est finalement convoqué pour sa première sélection en Equipe de France par Didier Deschamps en octobre 2014.

Pourquoi parier sur Costil

A part miser gros sur le fait qu’il ne disputera pas une minute de cet Euro, on ne voit pas trop. Alors autant parier sur le fait qu’il soit sacré champion d’Europe !

By S. Plaine [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons