Le prono d’Oliv’ : Victoires de l’Espagne et de la Belgique

15h – Espagne/République Tchèque

Face à une formation tchèque dont les cadres sont plus proches de la fin que du début, à l’image de Michak Kadlec, Jaroslav Plasil ou son emblématique capitaine Thomas Rosicky, la Roja ne devrait avoir aucun mal à s’imposer.

18h – Irlande/Suède

Même si l’on aurait du mal à dégager une individualité de premier plan dans l’effectif irlandais, bien que le capitaine historique Robbie Keane soit toujours présent, cette équipe est assurément solide, composée qu’elle est par des joueurs évoluant quasiment tous en Premier League. Il ne faut pas oublier que l’Irlande est parvenue à tenir tête aux Allemands sur leur territoire durant les éliminatoires avant de s’imposer face eux au retour, en terre celte.

Martin O’Neill, célèbre ancien coach du Celtic Glasgow, désormais aux reines de la sélection au trèfle, saura assurément insuffler son fighting spirit à ses troupes.
Chez les suédois, en face, Zlatan Ibrahimovic est le grand arbre qui cache la forêt d’une formation somme toute assez quelcoVictnque. Mais une équipe quelconque avec Zlatan dans ses rangs ne l’est déjà plus tout à fait. Il y a donc un certain équilibre des forces en présence qui pourrait bien aboutir à un match nul.

21h – Belgique/Italie

La Belgique c’est très fort derrière avec Courtois, Verthongen et Alderweireld, fort au milieu avec Witsel, Nainggolan et Fellaini, et très, très fort devant avec Hazard, Lukaku, De Bruyne, Carrasco, mais aussi Origi, Mertens voire Batshuayi. L’Italie, c’est juste très fort derrière. La Belgique sans trop de problèmes, donc.

Verdict : Victoire de l’Espagne, match nul entre l’Irlande et la Suède et victoire de la Belgique.

La meilleure côte pour le pari d’Oliv

1,51 x 3 x 2,60 = 11,8 sur NetBet

Gains potentiels pour une mise de 20 euros : 235,50 euros

Tentez le pari d’Oliv ou Voir le pari de Steph

>>> Tous les pronos de nos experts <<<