Patrice Evra

Son profil

Patrice Evra est réputé pour son gros volume de jeu, ses courses incessantes et son omniprésence dans son couloir. Défenseur combatif, parfois rugueux, il est aussi, de par sa formation initiale d’attaquant, capable de précieux apports offensifs. Doté d’une très bonne qualité de passe, il n’est pas rare de le voir impliqué dans des actions décisives. Il est également, et ce malgré sa taille moyenne, très à son aise dans le jeu aérien grâce à sa très bonne détente. Au-delà de ses qualités physiques et techniques, Patrice est aussi célèbre pour son tempérament de « guerrier » comme aimait à le qualifier le mythique Sir Alex Ferguson qui l’eut sous ses ordres durant de longues années à Manchester United.

Homme de référence dans le vestiaire, Patrice porta à de nombreuses reprises le brassard de capitaine, que ce soit en club, à Manchester, ou en sélection avec l’Equipe de France.

Son parcours

Il est peu dire que Patrice Evra eut dès le plus jeune âge le sens du collectif. Issu d’une famille de vingt-quatre frères et sœurs, Patrice nait à Dakar avant de rejoindre très tôt l’Europe. Il commence alors le football aux Ulis en côtoyant notamment un certain Thierry Henry. Il fait ensuite ses gammes au CS Brétigny puis au Paris Saint-Germain qui ne le retiendra pas, le poussant à s’exiler en Italie. Patrice fait alors démonstration de son talent dans des petits clubs de la péninsule tels que le SC Marsala et l’AC Monza en Série B, la seconde division italienne. Ses performances lui valent l’intérêt de plusieurs grandes écuries italiennes mais c’est finalement l’OGC Nice, en deuxième division là encore, qu’il choisit de rallier pour continuer sa progression durant l’été 2000. C’est là-bas que je joueur qui officie alors en tant qu’ailier sera positionné défenseur latéral gauche avec des résultats si probants qu’il sera nommé meilleur joueur du championnat à son poste, œuvrant donc largement à la remontée du club en Ligue 1.

Patrice continue ensuite son ascension en rejoignant l’AS Monaco en 2002, il a alors vingt et un ans. Il va y effectuer quatre saisons pleines qui vont le propulser au plus haut niveau, au cours desquelles il disputera une finale de Ligue des Champions, décrochera un titre de meilleur espoir du Championnat de France et une nomination dans l’Equipe-type ainsi que ses premières sélections en Bleu avec l’équipe de France A.

Il traverse la Manche en 2006 pour signer chez un monument du football mondial : Manchester United. Le natif de Dakar y connaîtra l’apogée de sa carrière durant huit saisons où il va accumuler les succès les plus prestigieux : cinq titres de Premier League entre 2007 et 2013, trois League Cup et autant de Community Shield, ainsi que le plus grand sésame de toute carrière de joueur en club : la Ligue des champions en 2008. A titre individuel, il est nommé à trois reprises membre de l’équipe-type de Premier League, en 2007, 2009 et 2010. Il est par ailleurs régulièrement nommé capitaine des Red Devils depuis 2010.

Il retourne en Italie en 2014, signant à la Juventus de Turin où il est un titulaire indiscutable malgré ses désormais trente-cinq printemps au compteur. Il y garnit encore un peu plus son armoire à trophées en glanant deux Championnats d’Italie ainsi que deux Coupes d’Italie.

Pourquoi parier sur Evra ?

Patrice a un tempérament hors du commun. Mise en cause durant l’affaire du bus de Knysna lors de la Coupe du Monde 2010, son incontestable leadership dans le vestiaire des Bleus la ramené vers l’Equipe de France où son expérience permet d’encadrer une nouvelle génération à qui elle fait défaut. Pour sa dernière grande compétition internationale, « Pat’ » pourrait bien ponctuer son admirable carrière en se montrant décisif lors de cet Euro.

Photo By Gordon Flood [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons