Le stade Vélodrome

Comme son nom l’indique, le stade Vélodrome comportait à ses débuts, et ce depuis son inauguration en 1937, une piste de cyclisme. Mais ce futur lieu mythique du football français, écrivait déjà son destin en cette même année puisque le premier événement sportif qu’il accueilli fut bel et bien un match de football entre Marseille et le FC Torino.

Si bon nombre d’évènements sportifs s’y déroulèrent, du rugby à l’athlétisme en passant par le tennis ou la boxe, le retrait de la piste cycliste en 1985 consacra définitivement l’enceinte au football et, dans une moindre mesure, au rugby.

Le « Vel », comme on le surnomme, a connu toutes les grandes compétitions internationales de ballon rond organisées par la France : les Coupes du Monde 1934 et 1998 et les Championnats d’Europe de 1960 et 1984.

Des rencontres mémorables de l’histoire des Bleus y furent donc acclamées et ses tribunes peuvent se targuer d’avoir vu les Français sortir victorieux au bout de la prolongations face aux Portugais en demi-finale de l’Euro 1984, d’avoir reçu le premier match de poule de la bande à Aimé jacquet lors de l’épopée de 1998 avec un récital 3 buts à 0 face à l’Afrique du Sud, ou encore d’avoir admiré un des plus beaux enchainements de la carrière de l’enfant du pays, Zinedine Zidane, marquant de l’extérieur du pied face à la Norvège après un contrôle aérien orienté qui restera gravé dans le mémoires.

Des travaux de grandes envergures initiées en 2011 pour la bagatelle de 267 millions d’euros, ont achevé de donner à l’enceinte la capacité de 67 000 places. Autant de spectateurs à chaque match pour supporter leurs équipes au cours des six rencontres de cet Euro qui ont eu et auront lieu dans l’arène phocéenne : quatre matchs de poule, un quart de finale et une demi-finale :

  • Angleterre / Russie le 11/06 : l’entrée en lice des Three Lions dans la compétition aurait pu se solder par une courte victoire si les Russes n’avaient pas égalisé par l’intermédiaire de leur capitaine dans les tout derniers instants : 1 partout au tableau d’affichage.
  • France / Albanie le 15/06 : le second match de poules des Bleus se déroula donc l’enceinte marseillaise, où résonnèrent les hurlements de la délivrance après qu’Antoine Griezmann donne l’avantage aux Français à quelques minutes de la fin du match. Quelques instants plus tard, Dimitri Payet, l’ancien de l’Olympique de Marseille, inscrira un second but après un superbe enchainement sur une pelouse qu’il connait bien. Victoire de l’Equipe de France 2-0 et obtention du ticket de qualification pour les huitièmes de finale.
  • Islande / Hongrie le 18/06 : match nul 1 but partout entre deux formations qui feront parties des bonnes surprises de cette phase de groupe.
  • Ukraine / Pologne le 21/06 : victoire sur le plus petit des scores pour les Polonais qui ponctuent là une très prometteuse phase de poules avec deux victoires et un match nul.
  • Pologne / Portugal le 30/06 : Marseille accueille le premier quart de finale de cet Euro dans cette rencontre en forme de duel entre Cristiano Ronaldo, triple Ballons d’or, et Robert Leawandowski, le sensationnel avant-centre du Bayern de Munich.
  • Demi-finale le 07/07 : si la France se qualifie face à l’Islande, c’est au stade Vélodrome qu’elle viendra disputer sa place pour la finale de son Euro.

Photo by revjoy (Own work) [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons