Christophe Jallet

Son profil

Les différents postes auxquels à évoluer Christophe Jallet ont fait de lui un joueur complet. Solide en défense, il est surtout réputé pour ses montées incessantes sur le flanc droit, souvent ponctuées de centres de qualité.

Son parcours

Il y a les jeunes cracks aux destins tout tracés, qui connaissent la Ligue des Champions et les sélections internationales avant même d’avoir fêté leurs vingt printemps et qui sont recrutés par les meilleurs clubs européens à coups de plusieurs millions d’euros. Et il y a ceux qui gravissent lentement mais surement les échelons, tirant le maximum de leur potentiel à force de travail et de volonté pour atteindre les sommets sur le tard. Christophe Jallet est de ceux-là. Evoluant d’abord comme attaquant l’UA Cognac, il débarque au Chamois niortais, le plus grand club de la région à l’âge de quinze ans. Ses formateurs le trouvent trop gentil mais sa force mentale, sa régularité et son attitude exemplaire lui ouvrent tout de même les portes de la National où il fait ses premières gammes. C’est alors après une reconversion, au poste de milieu défensif, qu’il participe à la montée de son club de formation en Ligue 2. C’est donc en évoluant dans la seconde division française qu’il est repéré par le FC Lorient et recruté durant l’été 2006. Sa position sur le terrain est à nouveau redéfinie puisqu’il arrive cette fois pour postuler au rôle de défenseur latéral droit. Malgré un statut initial de troisième choix, il s’impose en tant que titulaire dès sa première saison et deviendra un incontournable de l’équipe bretonne durant trois saisons pleines.

Sa carrière prend une nouvelle dimension en 2009 lorsque le PSG s’offre les services du joueur de 26 ans pour la somme de 2,5 millions d’euros. Là encore, son poste est variable et c’est en évoluant en tant que milieu droit qu’il inscrit son premier but sous les couleurs parisiennes dès la troisième journée du championnat avant de récidiver la semaine suivante, confirmant ainsi ses débuts très prometteurs. En concurrence avec Mario Ceara dans le couloir, où il reste malgré tout latéral la plupart du temps, il conclue une très belle première saison avec 11 passes décisives au compteur et un premier titre (Champion de National mis à part) en remportant la Coupe de France.

L’arrivée du technicien italien Carlo Ancelotti, l’année suivante, confirmera le rôle important pris Christophe au sein du club. Le natif de Cognac est de plus en plus titularisé et se retrouve même nommé capitaine en fin de saison.

C’est donc avec le brassard qu’il continue son irrésistible ascension et accomplit sa saison la plus aboutie en 2013-2014, glanant le titre de Champion de France et figurant dans l’équipe-type de Ligue 1 des Trophées UNFP.

Christophe conclue sa période parisienne de la meilleure des manières en remportant un doublé Championnat-Coupe de la ligue en 2014. Toujours aussi performant, il est malgré tout poussé vers la sortie par les dirigeants parisiens qui croient voir en Van der Wiel un joueur plus à même de les guider vers la Ligue des Champions.

Depuis 2014, Christophe Jallet évolue donc sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais avec lequel il vient de terminer vice-champion de France. A noter qu’il fut à nouveau nommé dans l’équipe type de Ligue 1 lors des trophées UNFP de 2015.

Pourquoi parier sur Jallet

Toute la carrière de Christophe Jallet ne fut presque qu’une trajectoire ascendante, lui ouvrant les portes du groupe France en 2012 après avoir été longtemps présélectionné. Son concurrent direct, Bacary Sagna, n’ayant pas un statut d’indiscutable, Christophe pourrait tout à fait être capable d’un coup d’éclat comme ce fut le cas lors de son incroyable but face à la Biélorussie.

Photo by Вячеслав Евдокимов (fc-zenit.ru) [CC BY-SA 3.0, CC BY-SA 3.0 or GFDL], via Wikimedia Commons