Antoine Griezmann

Son profil

Antoine Griezmann est un joueur offensif polyvalent, capable d’évoluer sur tous les fronts de l’attaque, que ce soit en tant qu’ailier, à droite comme à gauche, en tant que qu’attaquant de soutien ou de « 9 et demi », comme l’usage tend à qualifier cette position hybride, ou encore dans un rôle de pur avant-centre, à la pointe su schéma offensif de son équipe. Cette faculté d’adaptation lui est due à sa très large palette technique, Antoine étant très à l’aise des deux pieds, rapide, bon dans le dribble, doué dans la passe et doté d’un grand sens du but.

Son parcours

Né à Macon, le jeune Antoine peine à s’exporter hors du club de sa ville natale, les recruteurs lui reprochant constamment un physique considéré comme trop frêle. Son talent très au-dessus de la moyenne finit néanmoins par être remarqué par les observateurs du club espagnol de la Real Sociedad lors d’un tournoi où Antoine, qui a alors 14 ans, défend les couleurs de Montpellier.
Il part donc parfaire sa formation dans le pays basque espagnol et continue sa progression dans l’équipe réserve du club, en troisième division espagnole.

Lors de la saison 2009-2010, il est appelé en équipe première à cause d’une accumulation de blessures dans les rangs de cette dernière et se mesure pour la toute première fois au football professionnel en seconde division espagnole. Il inscrit un but pour sa première titularisation avant d’en enchainer cinq en quatre rencontres, lui octroyant une place de titulaire dans la formation. Ses performances contribuent à la montée de l’équipe en Liga et à l’obtention du titre de Champion de Segunda Division.

Les quatre saisons qui vont s’enchainer ensuite pour le jeune attaquant au cœur de l’élite espagnole, vont jalonner une montée en puissance constante de ce dernier au plus haut niveau. Ses performances autant que ses statistiques ne cessent d’impressionner chaque jour un peu les observateurs : sept buts en Liga lors des deux premières saisons, dix pour la suivante et seize pour la quatrième. Cette dernière est d’ailleurs en tout point las plus impressionnante de son épopée basque puisqu’Antoine devient la véritable star de son équipe, marquant un incroyable ciseau acrobatique pour ses débuts en Ligue des Champions face à l’Olympique Lyonnais, ou offrant la victoire aux siens lors de chocs face à Seville, Valence ou Barcelone.

Ce changement de dimensions lui vaut une première convocation de Didier Deschamps avec l’Equipe de France et un transfert avoisinant les 30 millions d’euros pour le champion en titre d’Espagne, l’Atletico Madrid.

Le néo-international va alors connaître deux saisons des plus prolifiques avec les colchoneros inscrivant à chaque fois vingt-deux buts rien qu’en Liga. Il intègre le cercle très fermé des meilleurs attaquants européens, se distinguant lors des rencontres les plus prestigieuses, en marquant le but de la victoire sur la pelouse du rival mardilène, le Real Madrid, ou en éliminant consécutivement grâce à ses réalisation le FC Barcelone et le Bayern de Munich, respectivement en quarts et de demi-finales de Ligues des Champions. La folle aventure européenne de l’Atletico aboutira malheureusement pour le français à une défaite en finale face au Real Madrid.

Pourquoi parier sur Griezmann

Au sortir d’une incroyable saison avec son club, il est peu dire que les attentes placées dans l’ailier des Bleus sont considérables. S’il a pu un peu décevoir la presse et les supporters, à l’image de la plupart de l’équipe, lors de cette phase de groupe, son but salvateur face à l’Albanie fut là pour prouver qu’il restait toujours décisif dans les moments-clefs. Il y a donc fort à parier qu’Antoine sache répondre présent lors des prochains matchs de la phase finale de cet Euro.

Maxisport / Shutterstock.com