Suivre un pronostic sportif : ne pas se tromper

Vous trouverez une infinie variété de pronostics sportifs sur Internet, certains sont bons car calculés par des parieurs expérimentés de manière totalement désintéressée alors que d’autres sont proposés en échange d’une éventuelle récompense… Méfiez-vous des pronostics sportifs en ligne et ne suivez jamais un pronostiqueur à l’aveugle sans avoir élucidé quelques éléments au préalable.

L’historique du pronostiqueur

Tout bon pronostiqueur devrait avoir de l’expérience c’est pourquoi en cherchant sur Internet vous devriez trouver des avis dans des forums sur ses meilleurs coups ou, au contraire, ses échecs. Renseignez-vous pour connaître la ou les disciplines sportives qu’il couvre : méfiez-vous de ceux qui prétendent tout savoir.

Les sources du pronostiqueur

En général, les meilleures sources sont locales car certaines informations sont compliquées à obtenir si on n’est pas du pays. Il est donc par exemple préférable de retenir les informations d’un pronostiqueur Espagnol si vous souhaitez misez sur une équipe Espagnole. Le type d’information à observer peut varier mais en général les pronostics s’appuient sur des informations concrètes et vérifiables : joueurs blessés, suspendus ou pas très en forme, etc.

La qualité plutôt que la quantité

Un pronostic de 5 lignes a parfois plus de valeur qu’un pavé noyé d’informations de moindre importance. Par exemple, si vous savez que votre équipe favorite a passé la nuit en boîte la veille du match, ce n’est peut-être pas bon signe et c’est une information cruciale car concrète et objective.

Votre flair de joueur

N’oubliez jamais que vous misez votre propre argent et qu’en dépit de l’admiration que vous pouvez vouer à une équipe ou à un joueur, vous ne devriez pas miser plus de 10% de votre capital de jeu. Aucun pronostiqueur ne peut prétendre détenir le score du match à 200% donc la marge d’erreur existera toujours. Enfin, même si nous vous invitons à prendre note des avis extérieurs, faites également confiance à votre propre feeling car au bout du compte : c’est bien vous qui validez le pari et vous ne pourrez tenir personne d’autre de responsable que vous-même si celui-ci s’avère perdant.